Collection: Botnleðja

Parfois nommé d'après la traduction anglaise de son nom (Silt, soit limon), Botnleðja a visiblement beaucoup écouté les Smashing Pumpkins et Nirvana et maitrise à merveille les riffs énervés, les cordes saturés et la voix qui déraille dans la colère, le tout au service de solides mélodies. 

Formé en 1994, le groupe a connu son heure de gloire avec ses deux premiers albums, puis a de nouveau gagné en 1999 le titre du meilleur groupe et du meilleur album islandais, avec Fólk er Fífl
Dans l'intervalle, ils avaient assuré la première partie de la tournée internationale de... Blur, rien que ça ; détail amusant compte tenu du petit air mal coiffé à la Oasis de la musique de  Botnleðja - que personnellement je trouve meilleur qu'Oasis mais cela n'engage que moi. 

Au début des années 2000, le trio se sépare après 5 albums pour s'engager dans des projets solo.